Conditions générales de vente applicables pour la formation en ligne :

"Formation à la méthode Coué : Fondamentaux et techniques avancées"

 

 

• Mentions légales :

- Raison sociale : Institut NEOLYS.

- Adresse postale : NEOLYS - 40 rue Alexandre Dumas - 75011 PARIS.

- Contact : Cliquez-ici.

- Nom du responsable publication : David VIGNERON.

- Nom du responsable du produit (et formateur) : David VIGNERON.

 

• Conditions générales de vente :

- La formation "Méthode Coué : Fondamentaux et techniques avancées" ne peut pas faire l'objet d'un remboursement.

- L'accès à la formation est immédiat dans le cadre d'un paiement par paypal ou par CB.

- L'accès à la formation est envoyé au client, par mail, le jour même de réception du règlement par courrier postal, dans le cadre d'un paiement par chèque,

- Une certification de suivi de formation est proposée au client. Elle fait partie intégrante de la formation. Le client imprime et remplit cette attestation s'il estime avoir suivi toute la formation et acquis les compétences nécessaires décrites dans les objectifs pédagogiques.

 

• Impayés :

Pour tout impayé, à cette formation ou à toute autre formation achetée à l'institut NEOLYS, l'institut NEOLYS se réserve le droit de bloquer l'accès à cette formation et/ou à une ou plusieurs autres formations (acquises chez institut NEOLYS) tant que l'impayé n'aura pas été réglé. Pour précision et exemple, dans le cas où un impayé figure sur une seule des formations (celle-ci ou une autre) de l' Institut NEOLYS, ce dernier se réserve le droit de bloquer l'accès à toutes les autres formations, jusqu'à ce que le dit-impayé soit réglé. Par ailleurs, l'institut NEOLYS se réserve le droit de rouvrir l'accès à la (ou aux) formation(s) seulement lorsque la totalité de la formation aura été totalement réglé. Le client accepte ces conditions sans réserves.

 

• Contact : 

- Contact Institut Neolys : cliquez-ici.

 

Conditions générales mises à jour le 15 janvier 2018.

 

• Politique de confidentialité :

Pour la consulter en intégralité, merci de cliquer-ici.